Expos

DUO

 Eirini Chatsatourian 

L’œuvre d’Eirini semble émerger d’un monde originel. Des formes insolites et mystérieuses comme en devenir ou en mutation évoquent un univers aquatique, un espace amniotique dans lequel se développe une flore ou une faune improbable.

Porcelaine à la texture de coquille, coraux de terre opaline, embryon de cire irisée, son univers plastique est de verve marine.

« Eirini s’immerge à la recherche d’un temps perdu ; témoigne d’une interrogation existentielle par des formes parfois naïves « merveilleuses » presque enfantines dans l’imbrication du naturel et de l’artifice. »

Rosa Pardo

Rosa Pardo emplit le vide de la toile ou du papier avec la sobriété essentielle de l’indéterminé. Des compositions, illusions de brume, de mer calme, de ciel limpide ou d’autres, évocations de strates, de roches enneigées, de terre retournée naissent d’une gestuelle spontanée et intuitive et de la conscience de la forme à poser ou à enlever pour révéler un espace pictural qui tend à un équilibre harmonieux entre spontanéité et maîtrise du geste de peintre.

Le Gilson, La Louvière

21.02 >  26.04

jeu 14:00 > 17:00

sam, dim | 14:00 > 18:00

ou sur rendez-vous : 064 238 166

Vernissage dim 16 février à 11:00

Fermé les 21 et  22 mars

Les Ateliers la tête en l'air proposent un stage pour enfants à partir de la visite de cette exposition.

TRANSNUMÉRIQUES #7

DIGITAL

ICONS

Avec la participation de : art2.network (FR/BE) | Lucas Bambozzi (BR) | Damien Bourniquel (FR) | Gregory Chatonsky (CA-QC/FR) | Fred Chemana alias 眯腊 (mira - BE) | Régis Cotentin (FR) | Alexandra Dementieva (RU/BE) | Jacques Donguy (FR) | R. Luke DuBois (EU) | Aki Ito (JP) | Jean-Philippe Lambert (FR) | Francesc Martí (ES/GB) | Kika Nicolela (BR) | Stéphanie Roland (Be) | Thomas Rouvillain (FR) | Gwendal Sartre (FR) | Yacine Sebti (BE) | Filip Sterckx (BE) | Alain Wergifosse (BE) | François Zajega (BE) | Fabien Zocco (FR)…

 

Commissariat artistique : Philippe Franck, Jacques Urbanska (Transcultures) | production : Transcultures, Central avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (arts numériques), en partenariat avec le Mill et les Pépinières européennes de Création.

Avec l’événement Digital Icons (dans le cadre de la septième édition de la biennale des cultures et émergences numériques Transnumériques), le MiLL ouvre, pour la première fois, ses salles d’exposition temporaire aux arts numériques et intermédiatiques. Transcultures (Centre des cultures numériques et sonores) a conçu une manifestation autour des mutations et des traductions -d’un médium à l’autre- de l’image-signe, l’image-donnée, l’image/réseau. 

 

Quel regard les artistes contemporains portent-il sur ces  « data » qui composent les icônes d’aujourd’hui et de demain, objets de vénération d’une société où le paraître devient l’être. Comment les révèlent-ils, les détournent-ils, les métamorphosent-ils ?

 

Ces icônes digitales nous donnent à voir et à expérimenter, de manière critique et/ou poétique, divers modes de ré/appropriation artistique de ces données  (informationnelles, fictionnelles, scientifiques, technologiques, pornographiques…) qui sont au cœur de notre ère (post)numérique.

 

Autour de l’expo et ses œuvres d’esthétiques et de formes variées, sont proposés plusieurs événements dont Transdemo, présentation de projets multimédiatiques « in progress » (chez Transcultures, sur le site de Bois-du-Luc) et d’autres à préciser dans d’autres lieux partenaires.

 

MiLL place Communale 21 | La Louvière

07.03 > 24.05

Vernissage 06.03 19:00

mar > ven | 11:00 > 17:00 || sam, dim | 14:00 > 18:00

Fermé du 22.03 > 24.03

 

transnumeriques.be  transcultures.be  lemill.be

Rétrospective

Daniel PelletTi

MILL | 13.06 > 18.10

 

Daniel Pelletti s’affirme et retrouve sa région, sa raison d’être, ses lignes douces des collines artificielles charriées de main d’hommes. Il y voit l’homme au travail absurde à vider la terre riche de feu noir pour commettre des montagnes pauvres de tout. Et c’est dans ces déchets, de sueurs et de larmes, que Pelletti trace de ses plus beaux coups de peinture. Les terrils, les rues rouges du Centre, les couleurs qu’il est seul à voir, invitent le spectateur à une balade, à une histoire d’oisiveté apparente de ces montagnes. Les déchets deviennent des coups de griffes de l’artiste, des Noëls de crépitements, des vies et des morts.

Daniel Pelletti, c’est ce curieux conteur toscan à l’accent wallon, cet inventeur de couleurs vives puis fines et irisées comme les cieux de grands nuits.

Il dira : « La couleur rythme l’espace en antithèse au classicisme du rationnel, de la nuance, de la proportion. Ma mesure, je la trouve dans l’excès et la destruction de l’espace scénique. »

Enfin, Daniel Pelletti c’est de la matière picturale découpée à pleines tranches dans la vie elle-même.

 

Antonio Nardone

Mill, La Louvière

13.06 > 18.10 

mar > ven | 11:00 > 17:00

sam, dim | 14:00 > 18:00

Une organisation du Mill !

newsletter

Infos/réservations

Central | Le Théâtre

place Communale 22

7100 La Louvière

+32 (0)64 21 51 21

lundi-vendredi

10:00>13:00 | 14:00>17:00

billetterie@cestcentral.be

Le programme

Téléchargez ici notre brochure de saison 19-20  >>>

-

ou consultez-la en ligne >>>

-

retrouvez l'agenda régional sur facebook >>>

Administration

Central

place Jules Mansart 17

7100 La Louvière

Site créé par Central

Signaler un bug >>>