Expos

RÉvolutionrap

Une histoire africaine ?

Né dans le Bronx, le rap a pris ses quartiers aux quatre coins de l’Afrique depuis des décennies. Réapproprié par les artistes du continent, il est devenu un outil majeur de conscientisation. De Dakar à Johannesburg, de Ouagadougou à Nairobi en passant par Casablanca et Kinshasa, les rappeurs et les rappeuses accompagnent les changements politiques et sociaux de leurs pays.
 

Qui sont ces hommes et ces femmes ? Comment s’exprime ce rap sur le continent ? Quelle est leur place dans les rapports politiques ? Quels sont leurs liens avec l’Europe ? Quels sont les risques de chanter les mots, micro en main ? Le rap est-il africain ?
À partir de témoignages d’artistes, l’exposition Révolution Rap, Une histoire africaine ? révèle l’existence d’un mouvement qui dépasse la simple culture de masse.

Avec la participation notamment de Smockey, Badi, Pitcho, Abou Mehdi, Cheikh MC, Elom20ce, Fou Malade, Joy, Killa Ace, Koba Building, Manou Gallo, Marie Daulne, Martial Pa'Nucci, Moonaya, Nash, L7a9d, Olivier Cachin, Stoggie T aka Tumi, Abdoulaye Niang, Alain Lapiower, Valsero...

 

Central présente cette exposition de Coopération Éducation Culture / CEC asbl réalisée en collaboration avec Africalia et Congolisation, avec le soutien de la Coopération belge au Développement, Wallonie-Bruxelles International et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

25.10 > 12.11 

Hall du Théâtre, place communale 22, La Louvière

affiche-afrique-ss-text.jpg
 

ARTour
l'image conjuguée
traits d’union image/écriture/son

Le programme d'ARTour 2021 propose de questionner les rapports qui nouent aujourd'hui l'écrit et les arts visuels, numériques et sonores. Les artistes invités, auteurs, plasticiens, créateurs intermédiatiques les conjuguent au gré de leurs pratiques respectives, les associent pour les donner à regarder, à lire, à écouter.

Le champ des possibles est vaste et nous ne prétendrons ici qu’à un choix subjectif. Le programme de cette treizième édition d’ARTour est construit comme un parcours entre des lieux, des pratiques artistiques et des imaginaires interrogeant ces "images conjuguées" dans leur diversité de formes et de relations privilégiant une conjonction sensible entre le visible et la graphie, lisible ou à déchiffrer.

Ces conjugaisons favorisent la liberté d'interprétation en de multiples déclinaisons poétiques, visuelles ou sonores, ludiques ou conceptuelles.

La Louvière et région du Centre | 24.09 > 28.11

Backstage-Deborah-Gigliotti.jpg

backstaGe
photos | Déborah Gigliotti

"Du Manko au Cabaret Mademoiselle en passant par Chez Maman, j’ai erré dans les coulisses, entre les perruques, les plumes et les paillettes. J’ai immortalisé l’instant, la transformation, le changement. Une bouche qui se dessine, une robe qui sublime, un talon qui allonge. Un parfum qui signe la fin d’une personne et le début d’un personnage. Tout cela afin de vous divertir, amuser, vous émerveiller mais aussi vous apporter une réflexion sur des sujets divers et importants."

 

De Maman à Lolly Wish en passant par Jean Biche, Mademoiselle Boop et de nombreux artistes de talents, la photographie Déborah Gigliotti nous invite à découvrir et redécouvrir les artistes de renommée internationale qui font le succès de ces nombreux cabarets.

17.01 > 18.02 | 10:00 > 17:00 | Le Théâtre

 

Dans le cadre du programme QUEER ! 

Le plus grand musée de Belgique