top of page

Liefde / Amour

Pitcho Womba Konga

05, 06, 07.02
Le Théâtre

Jusqu'où faut-il aller, combien de temps faut-il persévérer avant de pouvoir dire qu'on a tout essayé ? On dit qu'il n'y a pas d'échec, que chaque rupture est une expérience qui nous renforce pour de nouvelles aventures. Mais est-ce vrai en amour ? Qu'est-ce que la fin de nos expériences amoureuses nous apprend sur nous-mêmes ? Et accordons-nous trop d'importance au mot « amour » ? Devrions-nous nous défaire du poids que nous lui accordons et redéfinir le terme ? Et pour y parvenir, ne faut-il pas commencer par la fin ?   

Lorsqu'il y a quelques années, le visage du KVS Pitcho Womba Konga (connu pour des créations telles que Kuzikiliza et Fire Will Become Ashes, But Not Now) a découvert le roman L'Amour est très surestimé de l'écrivaine franco-algérienne Brigitte Giraud, de nouvelles portes se sont ouvertes à lui. Il a commencé à se demander quel rôle l'amour peut et doit jouer dans la vie d'un être humain. Et si nous n'avons pas commencé à délimiter ce concept de manière trop stricte. Dans un style à mi-chemin entre le théâtre, le slam et la chanson, le metteur en scène nous invite à explorer les rebondissements tumultueux de Liefde/Amour.

"Le coup de foudre ne dure que le temps d’un éclair, et beaucoup d'imbéciles oublient que le bruit du tonnerre annonce le mauvais temps et que l'on danse souvent seul sous la pluie... Il nous fait douter de ce que l'on sait, mais on veut le toucher, le caresser, le goûter, jusqu'à l'extrême. Nous voulons tout, et pas qu'un peu. Jusqu'au bout, jusqu'à l'extrême. Nous nous aimons jusqu'à ce que l'amour nous fasse saigner."

Pitcho Womba Konga

05, 06, 07.02
Le Théâtre 

Texte : Pitcho Womba Konga et Lisette Ma Neza · acteurices : Lizette Ma Neza, Marie Daulne, Clarice Malamba (Nsangu) · d'après le roman de Brigitte Giraud · production KVS · coproduction Central · avec le soutien de | with the support of TAX SHELTER

Au hasard...

Bel Abîme
22, 23.01

bottom of page