top of page

Yamen Manai

Bel abîme

22, 23.01

Salle Jean Louvet ou Théâtre

Pierre-Yves Jortay  - Bel-Abîme - portraits - HD - 3.jpg
Pierre-Yves Jortay  - Bel-Abîme - portraits - WEB - 2.jpg

théâtre

"Si je regrette mon geste? Non, je vais même vous dire, si c’était à refaire, je le referais."

 

Quel est ce geste qu’il dit ne pas regretter? Le voilà, ce jeune homme, qui déroule son histoire comme il déroule sa rage, son mal être. Il n’est ni en aveu et ne réclame rien.  Devant son avocat commis d’office, il raconte avec une ironie mordante et sans la moindre déférence, les faits. Les charges qui pèsent contre lui sont plus que sérieuses. Se dévoilent les raisons qui l’ont poussé à la colère, la rage  qui l’anime et le pourquoi de son geste : un père froid qui l’a toujours humilié, ignoré; une société gouvernée par les apparences et l’omniprésence de la religion; la domination sans partage des plus forts sur les plus faibles; la pauvreté, la saleté, le mépris des animaux et de l’environnement. 

Heureusement, il y a Bela, la chienne, rencontrée par hasard. Il la recueille toute petite, la soigne, et lui donne tout l’amour qu’il n’a jamais reçu et ce, contre l’avis de ses parents. À eux deux, ils grandissent, se protègent mutuellement, deviennent de vrais complices, se soutiennent pour affronter l’adversité d’une société cruelle faite de compromis, de corruptions et de compromissions. Entre eux, un amour inconditionnel. 

Mais dans ce pays, le gouvernement ordonne de tuer les chiens "pour que la rage ne se propage pas dans le peuple". Pourtant la rage est déjà là. Alors quand Bela a été tuée, il a bien fallu la venger. 

Yamen Manai nous conte avec fougue le cruel éveil au monde d’un adolescent révolté par les injustices et la violence d’une société envers ses enfants.

Bel Abîme reçoit le Prix Orange du livre en Afrique, le Prix de la Littérature Arabe, le Prix Micheline, le Prix de l’Algue d'Or, le Prix Texto 2022 Université Sorbonne Nouvelle, Prix de la Passerelle, le Prix Flaubert, la Mention spéciale du prix Ahmed Baba de la Littérature Africaine. en 2022.

De Yamen Manaï, avec Habib Ben Tanfous · mise en scène : Michel Bernard · collaboration artistique et scénographique : Ahmed Ayed · assistante à la mise en scène : Elise Eveno · musique : Deena Abdelwahed · création sonore : Maxime Glaude · photos : Pierre-Yves Jortay

 

Coproduction Unités/Nomade · Central, MARS, Espace Magh

Le texte Bel abîme est édité aux Editions Elyzad / Tunis / 2021 ouvrage publié avec le concours de l’Institut français de Tunisie - Programme d’aide à la publication 2021.

22, 23.01

Salle Jean Louvet ou Théâtre

€ · 8 · Art. 27

bottom of page