exposition

TROIS REGARDS SUR LE JAZZ

Bois-du-Luc | du 4 juin au 4 septembre
dans le cadre du festival Jazz au féminin

visuel jazz féminin JC Salemi 2.jpeg

Jean-Claude Salemi | Raymond Saublains | Christian Verlent

Pour faire écho au festival Jazz au féminin, le MMDD expose les œuvres de trois portraitistes belges : Christian Verlent qui s’attache à concevoir des atmosphères intimes en capturant des musiciens de dos, l’illustrateur Jean-Claude Salemi qui utilise la technique de la linogravure pour tenter de restituer l’énergie d’un concert et Raymond Saublains qui, tout au long de sa carrière, a photographié de nombreux artistes hennuyers.

 

Trois approches singulières et trois perceptions complémentaires qui ne manqueront pas d’enrichir le regard des visiteurs sur cet art musical majeur qu’est le jazz.

Steve Houben. Copyright Christian Verlent.jpg
Charles Loos. Copyright Christian Verlent.jpg

Christian 

Verlent

Photographe professionnel depuis 1980,Christian Verlent est aussi batteur depuis l’adolescence. "L’idée de photographier les musiciens de dos m’a donc paru évidente.

Pour rendre ces portraits plus intimes je les ai réalisés dans le cadre familier de l’artiste. Merci à ceux qui m’ont ouvert leur porte."

Les Souffleurs.jpg

Jean-Claude Salemi Musiques gravées

Je travaille comme illustrateur et, depuis la fin des années 80, j'utilise principalement la technique de la linogravure.

Cela permet d'être plus concis, de jouer avec les masses de blanc et de noir et ainsi de suggérer des détails dans l'image.

Ce rythme de noir et de blanc se prête bien à la musique et aux images de musiciens et musiciennes en pleine action, amis, personnages connus ou inconnus, qui sont présentés dans cette exposition.

Et, comme à l'écoute d'un enregistrement, l'impression d'une gravure peut réserver des bonnes surprises !

Le tout avec humour et un petit parfum de swing et de jazz musette

Tuba.jpg
Nora Jean Wallace. Blues à Maubeuge 1989. Photo Raymond Saublains.jpg
Nora Jean Wallace et Jimmy Dawkins à La Louvière (1987). photo Raymond Saublains.jpg

Raymond Saublains

Amateur de Jazz depuis 1945 ( j’étais déjà au concert du Big Band de Dizzy Gillespie en février 1948) mais ce n’est qu’après une certaine maitrise technique que j’ai photographié dans les concerts et festivals, surtout de 1970 à 1990. Pas simple avec des films 400 iso. Le numérique est arrivé trop tard pour moi. 

Fonctionnaire aux Affaires Culturelles du Hainaut, il a réalisé des catalogues d'expositions, photographié 250 artistes du Hainaut, des concerts de Jazz. Entre1980 et 1990 il réalise deux reportages en Palestine occupée.

 

J’ai travaillé sur la polysémie de l'Image (dossiers pédagogique set animations) et organisé un stage photo N/B annuel depuis 1986 à La Louvière dans le cadre des stages DGAC Hainaut.

Finissage de l’exposition avec un double concert de deux des exposants

Jean-Claude Salemi "Swing-O-Box"

Christian Verlent "Very Jazz"

dimanche 4 septembre à 16:00