Le Canine Collectif

RÉGIS

régis hd.jpg
 

19.04 | Le Théâtre

"Le Canine Collectif explore la force du groupe et les limites de l’intrusion. Effrayant !" La Libre

 

Régis est seul dans son petit appartement : fauteuil, table basse, frigo, micro-onde, console de jeu. Les actrices et acteurs incarnent leurs propres rôles, ils jouent sur le fil tendu du réel et de la fiction.

 

Enfermés dans un petit cube, sur une surface de 5 m2, les onze corps se mêlent, s’entrechoquent, se débattent pour vous compter la fable vivante de Régis.

 

Un procédé scénique, d’abord comique qui devient peu à peu oppressant, et menace à tout instant, de basculer dans l’horreur. Vous êtes alors plongé.e.s dans l’expérience ; l’expérience de vos propres limites d’accueil, de révolte, de conformisme, de solidarité et d’individualisme.

 

Régis jette un regard tranchant sur les rapports de force entre l’individu et le groupe.

 

Librement inspiré du pitch de la pièce Les amis (1967) de l’auteur japonais Kôbô Abé, Régis questionne la place de l’individu au sein d’un groupe, et les rapports de force qui sous-tendent les relations entre un groupe et un individu.

Le récit de cette soirée passée chez Régis est une allégorie qui nous permet de figurer, plus largement, les liens que nous entretenons avec notre société. Une société qui nous entoure constamment, parfois nous porte, et souvent nous écrase...

Régis met en scène un individu seul face à un groupe, mais aussi onze individus, face à eux- mêmes. Car si le collectif est notre force, chacun d'entre nous tente sans cesse de concilier son individu avec ce douzième individu qu'est le Collectif.

De et avec Violette de leu de Cecil, Louise Jacob, Léone François, Colin Javaux, Colline Libon, David Nobrega, Mélissa Roussaux, Caroline Taillet, Benjamin Torrini, Camille Voglaire et Emilien Vekemans ​œil extérieur Laeticia Salsano création lumière Jérôme Dejean aide à la scénographie Camille Collin construction décor Gilles Van Hoye création sonore Loïc Le Foll

 

Un projet en partenariat avec le Centre culturel de Soignies. 

Le Canine Collectif

 

Il rassemble onze acteurs/trices-créateurs/trices qui se sont fédéré.e.s pour raconter des histoires. Il a été remarqué pour sa première création La théorie du Y. Lauréat de deux prix au Festival de Huy, et nominé aux Prix de la Critique 2015-2016, ce spectacle écrit et mis en scène par Caroline Taillet continue aujourd’hui sa vie sur les routes de Belgique et de France.

 

Les membres du Canine Collectif, vous les avez vu.e.s aussi, sur les planches, dans Sylvia ou Frankesntein au Théâtre National ; dans Poupette du Théâtre des 4 mains ; dans L’herbe de l’oubli et Gunfactory de la compagnie Point Zéro ; dans Un tailleur pour dames ou Macbeth de Georges Lini ; dans Cercle Miroir Transformation au Public ; ou encore dans les créations de L’infini Théâtre ou de Jan Fabre... Et sur les écrans, puisque Typique et La théorie du Y, deux séries belges multi-primées, rassemblent un grand nombre des membres du Collectif.