top of page

Post Mortem

Jasmina Douieb
Entre Chiens et Loups

 15.05

 Le Théâtre

tickets

Autrice, metteuse en scène et comédienne, elle réussit le prodige de viser juste à tous les niveaux, faisant de ce Post Mortem un des spectacles les plus touchants, les plus drôles et les plus universels du moment.

Jean-Marie Wynants, Le Soir

Un spectacle réparateur et très doux sur cette frontière floue entre les vivants et les morts.

Guy Duplat, La Libre Belgique

Post mortem photo Alexandre Drouet

Inviter nos mort·es sur scène, n’est-ce pas une manière, au fond, de réapprendre à vivre avec elleux ?

"Ma mère a eu le cancer. Elle est morte et je dois apprendre à vivre avec. On a dispersé ses cendres dans un champ, et elles se sont envolées. Du coup, il n’y a pas de lieu. Je ne sais pas bien si je dois regarder le champ ou le ciel. En moi non plus, d'ailleurs, je ne la trouve plus, ma mère. Je ne comprends pas où elle est passée. Il faudrait peut-être que je lui parle, comme certaines personnes le font avec leurs mort·es. Mais moi, je ne sais pas comment on fait…"

Comment apprendre à vivre avec nos mort·es ? Comment leur redonner, quelque part, une place parmi nous ? Où trouver ce terrain d’entente et de jeu, nécessaire pour maintenir avec el·leux un dialogue, par-delà les frontières de l’existence ? Face à toutes ces questions, l’actrice et metteuse en scène Jasmina Douieb s’est sentie démunie, à la mort de sa mère. Pour chercher à comprendre, elle est partie à la rencontre d’inconnu·es qui, chacun·e à leur manière ont réussi à façonner des moyens singuliers, des manœuvres intimes, parfois secrètes et obscures, pour demeurer en lien avec leurs disparu·es. Elle a recueilli les paroles de ces vivant·es en quête de sens, de signes fugaces et éparpillés, de présences illisibles et confuses. De ces entretiens, elle retire une cartographie sensible, où se croisent mille et une histoires de résilience, mille et une façons de défricher ces petits sentiers du deuil, perdus dans les broussailles.

Dans sa nouvelle création intime et réparatrice, créée au Varia en partenariat avec le Théâtre Les Tanneurs, Jasmina Douieb, seule face à nous, peuple la scène de voix étrangement familières, et de fantômes inconnus dont on sent la présence. Puisant dans les interviews audio qu’elle a récoltées, elle réinterprète ces paroles glanées au fil de son enquête, ou parfois, simplement, nous les donne à entendre dans leur vérité première. Transcendant les limites du spectacle documentaire, Post Mortem tisse peu à peu une toile sensible d’où la fiction affleure, pour libérer une foule d’histoires qui se croisent, s’entrechoquent, et finissent par nous toucher au cœur. Les mort·es y retrouvent les vivant·es, pour reprendre, là où i·els l’avaient laissée, leur conversation interrompue.

post mortem

Écriture, jeu et mise en scène Jasmina Douieb
Création sonore et musicale Guillaume Istace
Scénographie Charly Kleinermann et Thibaut De Coster
Assistanat à la mise en scène et création photos et vidéos Alexandre Drouet
Lumière Benoît Lavalard
Construction du décor Vincent Rutten
Stagiaire construction du décor Lucie Vanderhasselt
Intégration lumineuse au décor Christophe Van Hove
Régie Jean-Maël Guyot
Stagiaire régie plateau Emilie Buydts
Accompagnement artistique et à l’écriture Inès Rabadán, Véronique Dumont, Matthieu Donck et le Kholektif Zouf (Othmane Moumen, Monia Douieb, Hakim Louk’man et Myriem Akheddiou)
Accompagnement en production, diffusion et développement Ad Lib · Support d’artistes, Ad Lib · Support d'artistes, Anna Giolo
Retranscriptions des interviews Amanthe Bazas et Joachim Masikila Makivova
Remerciements Stéphanie Barboteau, Rémy Brandt, Thibaut De Coster, Daphné D’Heur, Yannick Dolivo, Matthieu Donck, Caroline Donelli, Hamid Douieb, Monia Douieb, Alexandre Drouet, Julie Duroisin, Lionel Estève, Annette Gatta, Anne Guilleray, Ingrid Heiderscheidt, Barbara Iewens, Gaëlle Jacquet, Véronique Jadin, Sophie Jallet, Charly Kleinermann, Axelle Le Dauphin, Brigitte Lefebvre, Catherine Rombouts, Catherine Salée, Benoît Vandorslaer, Noémi Valle, Pierri Vercheval.

 15.05 · 20:00

 Le Théâtre

· € 8

Vous aimerez aussi

XXXXXX

bottom of page