Max Vandervorst

PATAPHONIA
LA PETITE MUSIQUE DES CHOSES

11.12 | 16:00 | Le Palace

Véritable musicothérapie pour objets abandonnés : bouteilles en plastique et en verre, gourdes métalliques, boîtes de conserve, fers à repasser, cailloux, batterie de vaisselle et de cuisine s’expriment en valses, tangos et polkas… 

Une musique originale, acoustique et imagée, oscillant entre sonorités folk, classiques et jazz… Des formes  rythmiques résolument traditionnelles, mais aussi quelques élucubrations plus fantasques. Des évocations de la musique de film ou de cirque, des réminiscences de Nino Rota  ou de Jacques Tati… Les instruments traditionnels (tuba, violon et clavier) offrent ici un écrin sonore pour accueillir et dialoguer avec les instruments inventés. Il y a de la place pour tous dans cette partition…

A l’occasion unique de ce concert de sortie à la Louvière, un groupe d’apprentis pataphons issus des Ateliers la tête en l’air fera une apparition surprise.

Max Vandervorst est musicien, compositeur et inventeur d’instruments. Depuis 1988, il crée des spectacles internationaux basés sur la musicalisation d’objets recyclés. Il est compositeur de nombreuses musiques de scène et concepteur de la Maison de la Pataphonie* à Dinant. Il a écrit plusieurs ouvrages de référence en matière de lutherie sauvage*, qui ont inspiré quantité de projets artistiques en Europe et ailleurs. Il intervient régulièrement comme formateur et anime des workshops internationaux – Torino, Montreux, Barcelone, Paris…

* Lutherie sauvage : musicothérapie pour objets abandonnés. 

* Pataphonie : géo. Royaume musical aux frontières ondulantes. La musique y est célébrée au quotidien, sauf le 21 juin qui est la fête du silence. On y accède par le soupir d’une porte, une promenade au clair de la lune un soir de poubelles dans les rues de Bruxelles, en interprétant « Plaisir d’Amour » sur une gamme de pots de fleurs dans le garden center du brico… Psycho. Envie irrésistible et quasi-pathologique de faire résonner le monde. Donnez-moi une mailloche assez longue et je ferai résonner la Terre. (Anonyme).

Michel Massot tuba Stephan Pougin percussions Aurélie Goudaer violon Frank Wuyts clavier