Eline Schumacher & Vincent Hennebicq

LA BOMBE HUMAINE

la bombe humaine.jpg

30, 31.03 | Le Théâtre

Fonte des glaces, acidification des océans, disparition des espèces animales et végétales...

Un mot résume à lui seul l’impact de l’homme sur l’écosystème terrestre : anthropocène.

L’ère des activités humaines qui, sous le joug du capitalisme, met à sac la richesse de notre planète.

Avec La bombe humaine, Vincent Hennebicq met le dérèglement climatique au cœur de la réflexion. Il s’en empare avec toute la complexité du sujet, y compris les incohérences. Car pour faire sens, la démarche de création ne devrait-elle pas avancer "proprement" dans ses recherches ? Exit les voyages comme sources d’informations, les commandes sur Amazon ? Pas si simple.

Pour relever le défi, Vincent Hennebicq a sensibilisé Eline Schumacher à sa démarche.

Et c’est là que le projet a changé d’aiguillage.

Un joyeux malentendu s’est immiscé dans la compréhension des intentions, Vincent évoquant la rencontre des Hommes de par le monde, tandis qu’Eline y lisait celle des hommes. Plutôt que d’évincer le quiproquo, il fut intégré au travail. Et le cadre de se préciser, sans s’épargner les contradictions : Vincent et Eline allaient rencontrer scientifiques, anthropologues, psychologues...

mais aussi de nombreuses personnes au mode de vie alternatif.

Le fruit de ce travail : deux podcasts, clé de voûte du spectacle. Parallèlement à ces données, focus serait donné sur les soubresauts de la vie des deux créateurs, plongeon incongru dans l’intime face à l’humanité qui vacille.

Durée : 1h36

"Imaginez une bête de scène danser une samba envoûtante sur le pont du Titanic. C’est peu ou prou l’effet (salvateur) que nous fait Eline Schumacher dans La bombe humaine, une pièce qui tend un miroir, cyniquement drôle, à nos incohérences face à la catastrophe annoncée."

Catherine Makereel, Le Soir

MISE EN SCÈNE Vincent Hennebicq TEXTE Vincent Hennebicq & Eline Schumacher AVEC Olivia Carrère, Vincent Hennebicq, Marine Horbaczewski, Aurélie Perret, Eline Schumacher MUSIQUE ORIGINALE Olivia Carrère & Marine Horbaczewski SCÉNOGRAPHIE et LUMIÈRE Giacinto Caponio RÉGIE GÉNÉRALE et LUMIÈRE Aurélie Perret RÉGIE SON Hubert Monroy DRAMATURGIE Akiko Tagawashi ASSISTANATS Aurélie Curti Jenifer Rodriguez y Flores COSTUMES Emilie Jonet CHARGÉES DE PRODUCTION et DIFFUSION Catherine Hance, Aurélie Curti & Laetitia Noldé PHOTOS ©Andrea Messana

 

Production Popi Jones ASBL coproduction Théâtre National Wallonie Bruxelles avec le soutien de la Coop Asbl et de la Ville de Bruxelles.