top of page
Voyage en van

Central
dé-Centralisé

Vous inviter chez les voisin·e·s  

c'est Central  

Hanna Al-Bender, soprano (sous réserve)

Marcel Vanaud, baryton

Chœur d’ARTS2 - Conservatoire royal de Mons · Charles Michiels, direction ·

Orchestre symphonique d’ARTS2

Etienne Walhain, orgue

Nicolas Krüger, direction

Festival Musical du Hainaut

Gabriel et Anna
Sérénade pour un Requiem

23.10 · 20:00
Église Sainte-Aldegonde à Écaussinnes

€ 12 · 9 · Article 27

Pourquoi, sous la direction de Nicolas Krüger, le chœur et l’orchestre d’ARTS2 célèbreront-ils le centenaire de la mort de Gabriel Fauré à Écaussinnes ? La réponse est simple : le compositeur dirigea son Requiem avec un petit orchestre chez Anna Boch, en 1906. Jongen était à l’orgue Cavaillé-Coll-Mutin qu’Anna Boch légua plus tard à l’église Sainte-Aldegonde !

On entendra l’œuvre sublime dans son orchestration d’origine, confrontée à la Sérénade n°1 de Johannes Brahms, ce grand contemporain qui partageait avec Fauré une sensibilité automnale. 

En partenariat avec ARTS2 !

Une voix belle, ample, grave, qui pourrait être noire. Nice Matin


Une voix chaude, magique, gorgée de feeling et d'émotion; absolument sublime ! Le Discaire

C’est beau, plein d’émotion… N’est-ce pas, somme toute, la seule chose que l’on demande à la musique: nous chopper les tripes ? Rock & Folk

BJ Scott

Satin Dolls

15.12 · 16:00
Carnières
€ 23 · 20 · Article 27

En 2015 à l’occasion des 100 ans de la naissance de Billie Holiday, B.J Scott a réalisé un vieux rêve en rendant hommage à cette icône et à toutes les grandes chanteuses blues-jazz qu’elle a influencées (Nina Simone, Dinah Washington…).

Devant un accueil formidable du public, ce spectacle qui devait être unique, a maintenant voyagé un peu partout.

 

Par sa voix et sa personnalité exceptionnelles, BJ nous donne l’occasion de découvrir ou redécouvrir de grands standards mais aussi des perles cachées bien souvent oubliées. Avec son humour et son charisme naturels, elle nous fait revivre avec Satin Dolls une époque de sensualité musicale emplie d’émotions pures.  

 

Coach emblématique de The Voice Belgium, BJ a rencontré, ces dernières années, des très jeunes chanteuses passionnées par cette musique, comme Carmen Araujo Santamaria sa finaliste de l’année de 2015. Carmen est sa première invitée sur le projet Satin Dolls, rejointe parfois par d’autres superbes voix avec lesquelles BJ fait la connexion entre les émotions musicales de son enfance et la jeune génération.

musiques du monde

Saouta Quartet

08.02

Chapelle-lez-Herlaimont

€ 9 · 7 · Article 27

Saouta Quartet, c’est tellement doux, on a l’impression qu’ils te racontent des histoires aventureuses, sans passer par les mots. Ils sont trois, avec des univers distincts qui s’entremêlent. Saouta, (sax, oud et tabla), c’est la symbiose de ces instruments utilisés qui incarne divers univers: musique celtique, arabe et indienne. L’univers de Saouta est donc une ode aux voyages avec ses mille et une disparités. L’improvisation et la liberté consentie de détourner les codes nous relie au jazz et sonne comme une évidence. Comme ils l’expliquent, la composition s’est construite à l’écoute de ce qu’ils ressentent, au gré des expériences, en soufflant dans leur instruments, et ont enregistré ce qu’il en est sorti.

Entre les anecdotes qui ponctuent le quotidien et les évènements marquants qui resteront gravés dans la mémoire, ce récit dépeint l’exceptionnel et la trivialité de l’existence. 

Iacopo Bruno et Lara Ceulemans

Rue des Italiens

08.02 · 20:00
09.02 · 15:00

Théâtre de Binche

€ 19 · 15 · 10 · Article 27

En 1953, Girolamo Santocono, âgé de cinq ans, débarque avec ses parents et des milliers d'autres Italien·nes, à Morlanwelz, une cité minière du Hainaut, en Belgique. 

À travers son regard d’enfant, le petit Santocono y trouve son paradis. Libre de courir où bon lui semble, de jouer, il vit avec bonheur sous un ciel qu'il ne trouve pas si gris qu'on le dit. En filigrane, il perçoit les problématiques des adultes et, plus particulièrement de ses parents qui affrontent les accidents de la mine, l’implantation dans un nouveau quartier, le racisme, la désillusion de ne plus jamais retourner vivre en Sicile. Entre les anecdotes qui ponctuent le quotidien et les évènements marquants qui resteront gravés dans la mémoire, ce récit dépeint l’exceptionnel et la trivialité de l’existence. 

 

Dans une ambiance de fête, trois acteurices prennent tour à tour la voix de Santocono, s’emparent des outils du théâtre et ce qu’iels ont sous la main pour jouer et raconter son histoire, l'histoire d'une époque passée qui éclaire l'époque que l'on vit aujourd’hui. L'histoire d'une immigration, d'un conflit générationnel, l'histoire d'un racisme qui se déplace, l'histoire d'une Europe qui se croyait encore invincible.

Avec Pietro Pizzuti, Berdine Nusselder, Jessica Fanhan · adaptation : Iacopo Bruno · mise en scène : Iacopo Bruno et Lara Ceulemans · scénographie : Clément Losson · costumes : Rita Belova · création lumière : Renaud Ceulemans · création musicale : Dario Bruno

Coproduction  Mars – Mons Arts de la Scène, Théâtre des Martyrs, La Coop et Shelter Prod. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Administration générale de la Culture, Service général de la création artistique, Direction du Théâtre, Commission Arts Vivants, de Tax Shelter.be, ING et du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.

Histoire de la fille qui ne voulait pas être un chien

16.02 · 15:00

ékla

€ 7 (uniquement sur abonnement)

dès 8 ans

durée : 55 min

Sacha, 9 ans, a enfin l’âge de participer à la course annuelle de caisse-à-savon au parc Josaphat. Son père a promis de l’inscrire et de l’aider à fabriquer son bolide. Mais une mauvaise nouvelle vient perturber leurs plans ; bientôt, le papa de Sacha sera aveugle. Ne voulant pas que son entourage le découvre, il va mobiliser Sacha pour qu’elle l’aide à cacher et à vivre sa cécité. Elle seule, croit-il, sera dans le secret. Mais c’est sans compter sur l’énergie de vie de la fillette, de ses ami.e.s et de leur entourage...

Pour entrer dans cette histoire, il te faut d’abord passer par un parc, emprunter ses chemins, croiser des promeneurs, les animaux qui y vivent. Dans ce parc, il y a un arbre. C’est l’arbre à branches. C’est un arbre dont les branches ne poussent pas vers le ciel. Elles poussent couchées, tu peux t’allonger dessus, c’est comme une cabane pour te cacher. Blottie au milieu de ces branches, tu penses à la course de caisse-à-savon à laquelle tu veux participer durant la fête annuelle du parc. Puis tu penses à ton papa qui a perdu ses yeux. Tu te revois courant autour de lui pour lui apprendre à marcher sans voir. De là-haut, tu regardes ton père qui tourne et se retourne, il ne te voit pas. 

Dans un espace où fils électriques et fils narratifs s’entremêlent, une fillette découvre qu’elle peut dire "Non" à son père et que, grâce à ses amis, il n’est pas de chemin dont on ne peut revenir.

 

Avec Philippe Léonard et Lucia Palladino / Scénario Philippe Léonard et Olivier Lenel / Écriture Philippe Léonard / Mise en scène Olivier Lenel / Scénographie et costumes Catherine Somers / Musique Philippe Morino / Programmation lampes Emanuele Gonano / Éclairages et régie Pier Gallen / Collaboration chorégraphique Anne-Cécile Chane-Tune / Construction structure Triline / Photographies Antoinette Chaudron / Vidéo promotionnelle Arnaud Van Hammée / Illustration et graphisme Matthieu Ossona de Mendez  / Accompagnement administratif Quai 41 asbl / Diffusion Mademoiselle Jeanne

 

Avec le soutien de La Roseraie – espace cré-action, du Centre culturel Bruxelles-Nord – Maison de la création Bockstael, de La montagne magique, de Quai 41, de la Cie Point Zéro, du Centre culturel de Dinant, du Centre culturel de Wanze, de Columban – Espace de cultures / Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service du Théâtre

Aboubakar Traoré & Balima

16.02 · 15:00
Carnières
€ 18 · 15 · 10 · Article 27

Aboubakar Traoré, originaire de Bobo-Dioulasso, est un prodige du kamélé n’goni et un chanteur exceptionnel. Il conte et renouvelle le fabuleux répertoire des griots mandingues, dénonce les difficultés quotidiennes de son peuple et rend hommage aux anciens qui ont marqué l’histoire de l’Afrique, en particulier, celui du Burkina Faso, son pays natal.

 

Le premier album "Tama Tama" a été nominé aux Octaves de la Musique 2021 en catégorie Musique du Monde. En 2023, le groupe est sélectionné par un jury international pour représenter la musique du monde belge à l’Ancienne Belgique via le Belgian Worldwide Music Network (BWMN).

Le projet Aboubakar Traoré & Balima réunit musiciens belges et africains. Leur musique sans frontières se veut résolument tournée vers l'avenir. Rythmes chaloupés, polyrythmies entraînantes, grooves profonds, sonorités rock, jazz, hip-hop. L'énergie communicative d'Aboubakar et le dynamisme de Balima vous feront : "bouger bouger, danser danser"!

Aboubakar Traoré : Kamélé n'goni, chant · Désiré Somé : Guitare, chœurs · Guillaume Codutti : Percussions, chœurs · Geoffrey Desmet : Balafon, djembé, chœurs · Jonathan Dembélé : Guitare Basse

Bruno Castellucci · Legacy

Musicien infatigable, Bruno Castellucci vient de concrétiser un nouveau projet : Legacy, avec Vincent Bruyninckx (piano), Jeanfrançois Prins (guitare), Bo Waterschoot (basse) et bien sûr lui-même aux drums.

A l’occasion de ses 80 printemps, un livre lui est consacré.

 

Mon rêve a toujours été de retourner jouer dans le village d’où ma famille est originaire, à Mercatale, près d’Urbino. En août 2022, cela a pu se concrétiser grâce au fils de l’un de mes cousins. Il a convaincu un organisateur de m’inviter pour un concert donné à l’occasion des cent ans de Dante Agostini. Référence pédagogique en matière de batterie, lui aussi était originaire de cette région.

J’ai donc réuni un quartet pour y aller. Nous nous sommes retrouvés sur place quelques heures avant l’événement. 

Jeanfrançois avait arrangé quelques morceaux. Nous avons répété et, au-delà de toute espérance, le concert fut magique. À tel point que nous avons décidé de ne pas faire de cette soirée un one shot et de perpétuer le groupe.

Photo © Mike Del Campo

22.03

Soignies

Neruda
Le Printemps du monde

27.03 · 20:00

Le Rœulx

€ 10 · 8 · Article 27

Le printemps du monde est un biopic poétique de, et par Pablo Neruda. "Biopic" parce que ce spectacle nous raconte sa vie, "poétique" parce que cette vie nous est racontée par ses propres mots, ses propres poèmes. 

Il est des spectacles dont on ressort en ayant entendu les mots d’un poète, d’une poétesse; de celui-ci, on ressort en ayant croisé sa vie
Les poèmes d’amour de Neruda sont parmi les plus célèbres au monde, pourtant sa vie demeure méconnue. Et c’est cette vie que Le printemps du monde nous raconte : de sa naissance à sa découverte de la poésie, de son adolescence à sa montée à la capitale, de son entrée en politique à son exil, aucun instant n’est délaissé pour que la vie de celui qui est aujourd’hui encore considéré comme le plus grand poète latino-américain soit connue de tous.

Le printemps du monde, c’est une heure de rencontre avec le poète, et son Chili natal. Une rencontre au cours de laquelle tant de ses poèmes s’enchaînent comme s’il ne s’agissait que d’un seul.

De Pablo Neruda · adaptation, mise en scène et interprétation : Marvin Mariano · co-mise en scène : Marta Michelini · scénographie et costumes : Delphine Coers · lumières : Antoine Vilain · maquillage : Laurie van Laethem · construction du décor : Delphine Coers et Hassan Pellegrino · 1er teaser : Rodrigo Michelangeli  · 2nd teaser : Robby Pepe · musique : Ana Míria dos Santos Carvalho Carinhanha · son : Justin Douilliez · réalisation affiche : Marvin Mariano · site internet : Exzyl · captation : Time Rabbit Films · photos : Isabelle de Bier et Manon Henry · communication digitale : Hassan Pellegrino

Un spectacle Sale Scansion, en collaboration avec Metteurs en Pièces.

Estelle Lannoy

25.05 · 17:00

Ecaussinnes

€ 10

Estelle et son accordéon viennent nous conter leurs 30 ans d'aventures musicales, en rue, au théâtre, en Europe, puis en Afrique ou encore chez les baroqueux du Conservatoire classique.
Accordéon d'ici ou d'ailleurs, de tout temps, celui de l'instant, qui fait rêver, chanter, danser, voyager... Le nostalgique, l'enthousiaste, le surprenant...
Celui qui libère le coeur et rend le pas léger.

Photo © Pascal Dierick

bottom of page