théâtre

ANNA

Anna.jpg

15.03 | 20:30 | Le Palace

Anna aime sortir, rigoler, danser, draguer. Tous les dimanches, elle rend visite à sa mère avec son frère pour manger un morceau de tarte. Un soir, au Bar du Chaton Perdu, Anna rencontre Victor. Ils rigolent, se cherchent, flirtent. Mais la fin de la soirée bascule : Victor veut aller plus loin, Anna dit non, il ne l'entend pas et finit par la forcer. Anna porte plainte, convaincue que ce qu'elle a vécu n'était pas normal.

 

Lors des traditionnels dimanches en famille, sa mère et son frère se débattent avec cette situation interpellante : son frère est déchiré entre sa loyauté pour son ami Victor et la détresse de sa soeur, et sa mère, apprenant le viol, tombe dans le déni. Leur réaction et leur remise en question des faits font presque douter Anna de ce qu'elle a vécu.

Victor, lui, tombe des nues en apprenant qu'elle a déposé plainte contre lui, convaincu que c'était ce qu'elle voulait et qu’ils ont passé un chouette moment. Une jeune femme, qui fréquente également le bar du Chaton Perdu et qui a été témoin de toute la scène, réalise qu’il y a un problème mais ne parvient pas à intervenir, ni à connaître l’identité d’Anna. Rongée par la culpabilité, elle ne sait pas comment aider ou réparer son manque d'action.

 

Anna, au centre de tous ces personnages, déchirée de toutes parts, se retrouve finalement avec très peu de place pour se défendre dans sa propre histoire.

 

À travers le point de vue de cinq personnages qui se débattent avec cette situation, le texte questionne le regard que pose la société sur un viol ; celui de la victime, de son entourage, de l'agresseur et d'une femme témoin de la scène. ANNA nous plonge au cœur de la complexité des rapports humains et sociétaux face à une telle situation.

 

Texte Pamela Ghislain | mise en scène  Sandrine Desmet | assistée par Julien Besure  | interprétation : Muriel Bersy, Sandrine Desmet, Pamela Ghislain, Charly Magonza et Patrick Michel | scénographie et costumes Maud Grommen

| création lumières  Grégoire Tempels | création vidéos et regard extérieur Alexandre Drouet | musique originale Peperstreet Project (Jérôme Dejean et Christophe Janssen) | mouvement Nathalie Bremeels | regard dramaturgique Helyett Wardavoir | régie : Grégoire Tempels | diffusion Christine Willem-Dejean (MTP Memap)

8 € > 15 €