Accueil» le programme » SAISON 2
le programme
El pueblo unido jamás será vencido / Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella
El pueblo unido jamás será vencido / Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella

El pueblo unido jamás será vencido / Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnelladanse, HISTOIRES DE TEMPS

mer 13.02 /// 20:00
Le Théâtre /// place Communale /// La Louvière
- De quoi parle votre film ? - Mon film est l'histoire d'un pâtissier, un pâtissier trotskyste dans l'Italie des années 50.
Ainsi pourrait débuter une interview de Nanni Moretti à propos d’un de ses films. Même si notre pièce ne parlera pas de ce même pâtissier trotskyste, elle abordera tel que dans un film de Moretti, ou aussi peut-être de Woody Allen, cette capacité de la création artistique à proposer un passage du particulier à l’universel.

 

Après Happy Hour, Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella nous reviennent avec une compagne, Lisa Gunstone, dans un vaste questionnement sur notre capacité à nous raconter, à nous (re)présenter au travers des histoires qui nous constituent et nous ont constituées. Maniant avec jubilation les références populaires, le propos de leur danse s’attache mine de rien à la mémoire collective. Ses valeurs, ses usages, ses enchantements et déceptions aiguillonnent les corps et contaminent les échanges savoureux de ces remarquables interprètes et complices de création.
Un univers scénique poétique et singulier, nourri par la grande sincérité et les fragilités de chacun des interprètes et créateurs, saupoudrée de leur indescriptible leggerezza communicative.

Avec son titre emprunté à un morceau sud-américain exhortant le peuple à s’unir dans la lutte pour un monde plus égalitaire,
El Pueblo unido jamás será vencido se penche sur les délaissés de l’Histoire, sur ce qu’elle fait des
êtres humains. Plus qu’une tentative de comprendre l’Histoire, Alessandro Bernardeschi et Mauro Paccagnella proposent "une tentative de sentir ce qu’il reste maintenant du désir, de l’élan unitaire qui était contenu dans cette époque-là. Ça devient un questionnement sur notre capacité actuelle à l’unité."
Mouvement, prises de parole, chansons, témoignages, souvenirs personnels et mémoire collective articulent le propos scénique, à travers lequel ses créateurs visent une poétique chorégraphique autant que théâtrale, où sont questionnées, alors que déferle la vague populiste, les réverbérations actuelles des élans révolutionnaires de naguère.
(Marie Baudet, La Libre)

Concept, chorégraphie et mise en scène Alessandro Bernardeschi & Mauro Paccagnella / interprétation : Alessandro Bernardeschi, Lisa Gunstone et Mauro Paccagnella / création lumières et régie : Simon Stenmans / création musicale / Eric Ronsse (en collaboration avec Alessandro Bernardeschi) / conseil vidéo : Stéphane Broc / costumes : Fabienne Damiean / regards extérieurs : Caterina Sagna /production déléguée / Théâtre Les Tanneurs / attachée diffusion : Wendy Toussaint / assistant : Tom De Brabandere

Une production de Wooshing Machine en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, Charleroi danse, Centre Chorégraphique de Wallonie-Bruxelles, POLE SUD - Centre de Développement Chorégraphique National, Strasbourg, Centre chorégrahique national de Tours / Direction Thomas Lebrun et Central (La Louvière)

durée : 60'